Des travaux de recherche se concentrent sur les hommes homosexuels et bisexuels atteints d’un cancer de la prostate

Cancer de la Prostate Canada annonce son premier financement de travaux de recherche portant sur les effets secondaires d’ordre sexuel des traitements du cancer de la prostate pour les HSH



Vancouver, 25 septembre 2018 – La recherche financée par Cancer de la Prostate Canada ouvre la voie à l’amélioration de la qualité de vie des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH1) dans la communauté LGBTQ2+.

 
Dr. Bernard Lee
Dr Bernard Lee de BC Cancer

Dr Bernard Lee de BC Cancer dirige une équipe de chercheurs qui créent un outil qui permettra d’explorer comment les effets secondaires des traitements du cancer de la prostate affectent la vie sexuelle des hommes homosexuels et bisexuels.

«  Plus nous en connaissons sur l’importance des traitements et des soins personnalisés du cancer de la prostate, plus nous nous rendons compte qu’il n’y a pas d’approche universelle à la gestion de la maladie, dit Dr Stuart Edmonds, vice-président de la Recherche, de la Promotion de la santé et de l’Aide aux survivants à Cancer de la Prostate Canada. Les travaux du Dr Lee sont un bon exemple de l’importance de diversifier la recherche et de cibler un segment considérablement peu servi dans les soins de santé pour que la situation particulière d’aucun homme ne soit négligée. »

Dr Lee et son équipe préparent une enquête pour connaître les problèmes et les besoins particuliers des HSH aux prises avec le cancer de la prostate. L’enquête fera ressortir les moyens que le système de santé peut mettre en œuvre pour les soutenir dès le diagnostic et pendant les traitements pour leur offrir la meilleure qualité de vie et meilleur bien-être sexuel possible.

« Ce projet sera très important pour les chercheurs qui étudient les répercussions d’ordre sexuel du cancer de la prostate dans la communauté des HSH, dit le Dr Lee. En ce moment, il peut être difficile pour les hommes de reprendre le cours de leur vie après les traitements et encore plus pour les hommes qui font partie de la communauté LGBTQ2+. En tant que membre de la communauté gaie, je comprends comment la fonction sexuelle peut être liée à sa propre identité, mais il existe peu d’information et peu de soutien en particulier pour les gais et les hommes bisexuels après le traitement du cancer de la prostate. Notre recherche aidera ces hommes et leurs partenaires à prendre des décisions éclairées sur les traitements qui auront le moins d’impacts d’ordre sexuel possible sur leur mode de vie. Elle aidera également les professionnels de la santé à offrir les meilleurs soins et les meilleurs conseils à ces hommes. »  

Les effets secondaires du traitement du cancer de la prostate tels que la dysfonction érectile ou la perte de libido peuvent grandement nuire à la qualité de vie. Il existe actuellement des lacunes considérables dans ce que nous savons des effets des traitements du cancer de la prostate, y compris la chirurgie, la radiothérapie ou l’hormonothérapie, pour les HSH.

Avec l’aide de Cancer de la Prostate Canada, Dr Lee et son équipe, en consultation avec les membres de la communauté LGBTQ2+, prépareront un sondage qui pourra être utilisé en milieu clinique et en recherche pour obtenir des résultats concrets.  

1Par souci de clarté, nous précisons que les personnes qui appartiennent à la communauté HSH désignent des hommes dans le communiqué, mais que Cancer de la Prostate Canada reconnaît que de nombreuses personnes estiment appartenir à un continuum et peuvent ne pas choisir de s’identifier de cette manière.

Renseignements
Paul Kilbertus
Directeur, Communications
Cancer de la Prostate Canada
416-441-2131, poste 250
paul.kilbertus@prostatecancer.ca


Inscrivez-vous à nos nouvelles

* obligatoire




Contenu en vedette
Cancer de la Prostate Canada et la Fondation Movember annoncent l’octroi de quatre millions de dollars en subventions de recherche

Toronto, 23 octobre 2018 – Cancer de la Prostate Canada et la Fondation Movember ont annoncé aujourd’hui l’octroi de fonds à hauteur de quatre millions de dollars à trois chercheurs canadiens qui s’efforceront de prévoir comment le cancer de la prostate réagira au traitement, selon des marqueurs biologiques des patients, en particulier ceux qui se trouvent dans les cellules tumorales et le sang de ces derniers, ce qui ouvrira la voie à une personnalisation accrue des soins, à une atténuation des effets secondaires et à de meilleures chances de survie.
plus

Des travaux de recherche se concentrent sur les hommes homosexuels et bisexuels atteints d’un cancer de la prostate

Vancouver, 25 septembre 2018 – La recherche financée par Cancer de la Prostate Canada ouvre la voie à l’amélioration de la qualité de vie des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH1) dans la communauté LGBTQ2+.
plus

Cancer de la Prostate Canada lance le premier programme national sur la thérapie par radionucléides

Toronto, 27 juin 2018 – Les chercheurs canadiens donnent le ton à l’avenir des traitements pour les hommes atteints de cancer avancé de la prostate au pays grâce à une nouvelle subvention de Cancer de la Prostate Canada financée par la Fondation Movember.
plus


Cancer de la prostate nouvelles