Les hommes jeunes et le cancer de la prostate

On pense habituellement que le cancer de la prostate est une maladie du vieil âge. Les hommes sont toutefois de plus en plus nombreux à recevoir un diagnostic alors qu’ils sont encore jeunes (on entend ici moins de 55 ans).
 
Pourquoi le cancer de la prostate est-il tout particulièrement important lorsque des hommes jeunes sont atteints?
Le cancer de la prostate est le cancer le plus courant chez les hommes au Canada. Comme un homme sur sept en recevra le diagnostic au cours de sa vie, la menace du cancer de la prostate pèse plus lourdement sur les hommes que ce qu’on pense généralement. Il est encore plus alarmant de savoir que ce cancer est diagnostiqué chez de plus en plus d’hommes jeunes. Si vous êtes l’un de ceux qui a reçu un diagnostic de cancer de la prostate, vous vous sentez peut-être seul et isolé, pensant que cette maladie est une « maladie de vieux ». Sachez que de nombreux hommes jeunes sont atteints eux aussi et que vous n’êtes pas seul. 
 
Comment gérer ses émotions lorsqu’on reçoit un diagnostic de cancer de la prostate?
Même si un diagnostic de cancer de la prostate est difficile à entendre pour tous les hommes, il peut être particulièrement éprouvant quand on est jeune. On peut se sentir isolé, penser que c’est une « maladie de vieux ». On peut aussi penser qu’on est encore dans les belles années de sa vie et que trop de personnes dépendent de nous pour être malade. La peur, l’anxiété, la colère, la confusion, le stress et la dépression font partie de la large gamme d’émotions que vous vivrez peut-être. Il n’y a pas de « bonne façon » de se sentir lorsqu’on reçoit un diagnostic de cancer de la prostate, mais la gestion de ces émotions sera importante. Voici quelques conseils qui peuvent vous aider à traverser cette période difficile :
 
  • Renseignez-vous – renseignez-vous le plus possible sur le cancer de la prostate. Cette information vous aidera à prendre des décisions éclairées sur votre régime de traitement. Consultez la section d’information de notre site. Parlez personnellement à un spécialiste de l’information en téléphonant sans frais au 1-855-722-4636 ou en envoyant un courriel à soutien@prostatecancer.ca.
  • Parlez à votre médecin – avant vos rendez-vous chez le médecin, écrivez toutes les questions auxquelles vous pensez et l’information que vous souhaitez obtenir. Si possible, allez à votre rendez-vous avec une personne qui pourra prendre en note les réponses à vos questions. Vous trouverez plus d’information sur les questions à poser à votre médecin ici.
  • Organisez-vous – planifiez votre traitement avec votre équipe soignante et votre réseau d’aide. Voyez comment votre régime de traitement peut vous influencer, vous et vos êtres chers, et l’aide dont vous pourriez avoir besoin ou que vous aimeriez obtenir. En vous organisant et en établissant un plan, vous atténuerez votre stress.
  • Établissez une routine – efforcez-vous de garder, si possible, les activités que vous aviez avant le diagnostic. En font partie vos responsabilités en tant que partenaire, fils ou père.
  • Acceptez l’aide – acceptez l’aide et demandez-la chaque fois que vous en avez besoin. L’existence d’un réseau d’aide peut atténuer le stress et faciliter cette période de votre vie.  
  • Faites partie d’un groupe de soutien – les groupes de soutien peuvent être une source d’espoir, de camaraderie, de réconfort et de connaissances. Vous trouverez plus de renseignements sur les groupes de soutien du cancer de la prostate ici.
  • Faites une pause – assurez-vous que vous avez du temps pour une de vos activités favorites chaque jour.
  • Mode de vie sain – mangez sainement, soyez actif, évitez de fumer et essayez la méditation pour que votre corps et votre esprit restent forts.
 
Comment le cancer de la prostate influence-t-il votre vie en tant qu’homme jeune
Le cancer de la prostate peut avoir des répercussions sur de nombreux aspects de votre vie. Voici quelques exemples de ces répercussions et ce que vous pouvez faire pour gérer ces changements. 
 
Changements dans les relations avec la ou le partenaire
On dit souvent que le cancer de la prostate est un « cancer du couple » parce qu’il touche non seulement l’homme, mais aussi sa conjointe ou son conjoint. La dynamique familiale et des changements de rôle peuvent survenir. Parlez à votre partenaire de ces changements et de ce que vous deux pouvez faire pour les gérer ensemble.
 
Rappelez-vous, permettre aux autres de vous aider ne fait pas que vous aider, vous, mais peut également aider vos êtres chers qui se sentiront utiles. C’est une bonne idée d’avoir plus d’une personne pour vous appuyer pendant cette période de votre vie. Le soutien peut venir d’une conjointe ou d’un conjoint, d’un ami, d’un membre de la famille ou même d’un collègue. Acceptez l’aide et demandez-la lorsque vous en avez besoin. Commencez par écrire tout ce que vous faites chaque jour, la durée de chaque tâche et qui pourrait être le mieux placé pour vous aider à exécuter cette tâche. Soyez réaliste au sujet de ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire pendant la période de cancer. Demander et accepter l’aide sont des signes de force et peuvent atténuer le stress.
 
Relations sexuelles
De nombreux traitements du cancer de la prostate peuvent influencer la libido, l’image corporelle, la capacité à avoir une érection et à procréer. Vous serez heureux d’apprendre cependant qu’un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être gérés par différents traitements. Voici quelques suggestions pour gérer les changements d’ordre sexuel.
  • Parlez à votre équipe soignante si vous éprouvez des effets secondaires d’ordre sexuel. Ces membres peuvent vous proposer des options de traitement.
  • Discutez de tout changement ou de toute préoccupation avec votre partenaire actuel ou futur et ensemble, voyez comment vous pouvez réduire ces difficultés et ce que vous pouvez faire pour maintenir vos relations intimes.
  • Soyez ouvert, réaliste et honnête dans vos attentes et explorez différentes méthodes pour maintenir vos relations intimes.
  • N’abandonnez pas. Certains traitements peuvent prendre du temps, mais avec de la patience et de la persévérance, votre vie sexuelle peut être satisfaisante. Si une méthode ne vous convient pas, essayez-en une autre.  
Procréation
Comme vous êtes jeune, les enfants peuvent être importants pour vous. Certains traitements du cancer de la prostate peuvent influencer votre capacité d’avoir des enfants. Si l’infertilité peut être un effet secondaire de votre traitement, parlez à votre médecin du stockage de sperme (banque de sperme dans une clinique) avant de commencer les traitements du cancer de la prostate.
 
Travail et finances
Vous êtes peut-être, en raison de votre âge, dans les meilleures années de votre carrière. Le cancer de la prostate peut influencer votre emploi et votre rémunération. Cet aspect peut être une source importante de stress pour les hommes qui ont une hypothèque, des enfants à charge ou d’autres engagements financiers. 
 
Parlez au personnel des ressources humaines de votre milieu de travail des normes d’emploi dans votre province ou territoire et des avantages médicaux que vous offre votre société. Demandez quelles ressources sont à votre disposition, par exemple du counseling par l’entremise du programme d’aide aux employés (PAE).
 
Le retour au travail après votre traitement peut être une grande étape positive dans votre vie. Même si vous pouvez avoir hâte de reprendre votre routine habituelle, il est également compréhensible de se sentir anxieux ou inquiet. Rappelez-vous qu’un plan de retour au travail peut faciliter la transition. Vous trouverez plus de renseignements sur le retour au travail ici.
 
 Avez-vous des questions sur votre diagnostic, le traitement du cancer de la prostate ou l’apprivoisement de la maladie? Parlez personnellement à un spécialiste de l’information, en toute confidentialité, en téléphonant sans frais au 1-855-722-4636 ou en envoyant un courriel à soutien@prostatecancer.ca.
 
Pour plus de renseignements et entendre des experts vous parler du cancer de la prostate, écouter nos webinaires de L’Angle de l’expert. Voyez les prochaines présentations en direct ou regardez les webinaires antérieurs.



Inscrivez-vous à nos nouvelles

* obligatoire






 
Contenu en vedette
Rocco Rossi conclut un mandat réussi de cinq ans à titre de président et chef de la direction de Cancer de la Prostate Canada

7 septembre 2017 - TORONTO (ONTARIO) - C’est avec beaucoup d’émotion que le président et chef de la direction de longue date de Cancer de la Prostate Canada (CPC), Rocco Rossi, a officiellement annoncé aujourd’hui qu’il quittera ses fonctions à la barre de l’organisation le 31 décembre 2017.
plus

La Fondation Movember et Cancer de la Prostate Canada font équipe pour transformer la recherche en résultats

26 juillet 2017 – TORONTO (ONTARIO) – Fidèles à leur longue tradition de partenariat pour le financement de recherches de grande qualité sur le cancer de la prostate au Canada, Cancer de la Prostate Canada (CPC) et la Fondation Movember ont annoncé aujourd’hui deux nouveaux projets qui offrent un potentiel très réel de changer concrètement le cours des choses pour les hommes atteints de formes virulentes du cancer de la prostate.
plus


Cancer de la prostate nouvelles